Retour sur… le parcours de Derya chez Joseph MARTIN
26 Fév

Retour sur… le parcours de Derya chez Joseph MARTIN

Février 2021

Retour sur … le parcours de Derya chez Joseph MARTIN

Arrivée chez Joseph MARTIN en tant qu’opératrice, Derya a su évoluer et occupe aujourd’hui le poste de Technicien d’atelier. Petit retour sur son parcours…

 

Peux-tu nous décrire ton cheminement professionnel au sein de l’entreprise ?

En 2010, j’intègre la société en tant qu’Opératrice au poste tri/assemblage, poste que j’ai occupé

1 année puis je suis partie en congé maternité. A la suite de cela, j’ai pu réintégrer la société sur cette même fonction. Au terme de 2 années passées en tant qu’opératrice, je me suis vue proposer le poste de Chef d’équipe dans ce même secteur.

 

Comment as-tu amorcé cette conversion ?

J’ai pris le temps de la réflexion car c’était pour moi un gros changement, je n’avais jamais eu à manager une équipe. Heureusement j’ai bénéficié des conseils des différents responsables de services puis, une formation au management interne est venue compléter ma conversion.

 

En 2016, on te propose le poste de Technicien d’atelier soit ton poste actuel. Comment as-tu réussi à faire la transition, quelles difficultés as-tu rencontrées ?

La transition cette fois ci a été plus délicate, la partie technique n’a pas posé de problèmes même si l’apprentissage de la programmation a été complexe.

J’ai éprouvé plus de difficultés à trouver mes repères dans l’organisation. Il a fallu que je trouve ma place au sein de l’atelier et que j’établisse de nouveaux liens avec les Chefs d’équipe et non plus avec les Opératrices. Il s’agissait d’une création de poste : tout était nouveau. Pour m’accompagner dans ce changement j’ai bénéficié du soutien de mon supérieur et de la direction, cela a pris du temps.

 

Quel est le rôle d’un Technicien d’atelier ?

En tant que Technicien d’atelier j’interviens dans le développement et la correction des programmes des machines pour le démarrage de nouvelles pièces mais aussi en tant que support technique auprès des Chefs d’atelier en cas de panne.

Je participe à la création d’outils spécifiques et à l’amélioration des machines en collaboration avec le bureau technique, les méthodes et la qualité.

Le métier de Technicien d’atelier est intéressant car varié, je peux intervenir pour du dépannage, de la programmation, de la recherche de solution (par exemple l’analyse des taux de rebuts) …

 

Quelle relation as-tu avec les fournisseurs de machines ?

Les intervenants extérieurs que je rencontre n’ont pas d’a priori sur mes compétences, j’ai de bons échanges constructifs.

 

Connaissais-tu le milieu du décolletage avant Joseph MARTIN ? Quelle est ta formation initiale ?

J’avais déjà une première expérience du décolletage via l’entreprise familiale mais aussi les jobs d’été. Initialement, j’ai suivi une formation de comptable mais j’ai toujours eu une attirance pour l’informatique. J’effectuais différents dépannages informatiques à titre personnel.

 

Merci à Derya pour son témoignage.

Auteur : Lorena CUEVAS

 

About the Author